COMMUNIQUÉS

WHATSAPP

Des questions à nous poser ? Rendez-vous sur WhatsApp

Augustin tabassé par la racaille : l’ensauvagement de Lyon se poursuit !

Vendredi soir, devant le Monoprix Bellecour à 23h, 5 « racailles colorées » agressent des jeunes filles à un arrêt de bus. Augustin, jeune Lyonnais, s’interpose et les défend. Il est lynché et en ressort avec plusieurs dents cassées, une fracture de la mâchoire et devra se faire opérer des cervicales.

Après Marin, Axelle et tant d’autres, la racaille issue de l’immigration continue de faire régner l’insecurité dans le centre-ville de Lyon.
Ces agressions quotidiennes sont les conséquences de la submersion migratoire et d’un laxisme généralisé. N’en déplaise à Grégory Doucet, l’urgence à Lyon n’est pas de nouvelles pistes cyclables mais la sécurité des lyonnais !

Génération Identitaire exige que les noms des agresseurs d’Augustin soient divulgués : comme pour Axelle ou Marin, ils prouveront le lien évident entre l’ensauvagement de notre pays et sa politique migratoire folle.
Comme Augustin, chaque jeune Français doit aujourd’hui s’engager pour combattre les ennemis de notre peuple.

Ils ont leurs bandes, rejoins ton clan !

Darmanin veut créer des brigades contre les passeurs dans les Alpes : inspiré par notre mission Defend Europe ?

En déplacement à Rome pour le week-end sur le thème des questions migratoires, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé le 1er août la création d’une brigade franco-italienne à la frontière pour lutter contre les filières de passeurs.

En quoi cela consiste-t-il ?

D’ici la fin de l’été, les policiers français et italiens seront placés sous un commandement unique. La création d’une brigade commune, inédite, aura pour objet de renforcer la lutte contre les passeurs et l’immigration clandestine.

Cela ne vous rappelle rien ?

En 2018, une centaine de jeunes Identitaires avaient bloqué la frontière dans les Alpes, dénonçant l’immigration massive et l’impunité des passeurs. Nous avions également réclamé la lutte contre ces réseaux. Cette mission « Defend Europe » avait connu un retentissement médiatico-politique très important.

Mais les choses ont manifestement changé.

Génération Identitaire se félicite de voir Gérald Darmanin reprendre nos propositions. Nous restons néanmoins vigilants quant à la mise en place effective de ces patrouilles. D’autre part, nous rappelons au ministre de l’Intérieur que sans lutte réelle contre l’invasion migratoire, ce type de mesures ne constituent que des coups d’épée dans l’eau. Il faut également s’attaquer aux pompes aspirantes et changer de paradigme idéologique. Enfin, nous ferons remarquer que nous avons été une nouvelle fois précurseurs puisque deux ans après notre action, le gouvernement applique finalement l’une de nos revendications.

Génération Identitaire, toujours en première ligne !

Les alertes de Génération Identitaire enfin entendues : une enquête s’ouvre sur l’école des islamistes de l’UOIF !

D’après une information du Parisien du 29 juillet, une enquête préliminaire a été ouverte pour “abus de confiance” et “recel d’abus de confiance” contre l’Institut européen des sciences humaines qui forme les futurs imams et enseignants des écoles coraniques. Cette école est une émanation de l’ex-UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), désormais renommée « Musulmans de France », branche des Frères musulmans dans notre pays.

Qu’est-il reproché à cette école ?

Certains élèves passés par l’« école des imams » sont ensuite devenus des djihadistes.

Mais ce n’est pas tout.

En août 2018, l’« école des imams » aurait ainsi reçu une donation de 750 000 euros de Qatar Charity, une plateforme ayant financé des activités djihadistes.

Quel est le lien avec notre mouvement ?

Une procédure judiciaire a visé Génération Identitaire pendant 8 ans. Parmi les poursuivants, Boubakeur El Hadj Amor, le recteur de la mosquée de Poitiers, qui n’avait pas supporté notre action symbolique sur le toit de l’édifice. Durant plusieurs années, nous avons dénoncé son prosélytisme islamiste et pointé du doigt l’école de l’IESH dont il est un des principaux dirigeants.

Malheureusement, rien ne bougeait. Nous avions l’impression de crier dans le désert.

Mais la persévérance paye.

Hier, le Parisien a révélé qu’une enquête avait été ouverte. Tous les éléments que nous avons rendus publics ont fini par servir de support et une procédure est enfin enclenchée.

Après la relaxe générale dont nous avons bénéficié pour l’action sur le toit de la mosquée de Poitiers, c’est une nouvelle victoire pour Génération Identitaire contre les Frères musulmans.

Continuons la lutte contre les islamistes !

Meurtre barbare d’Axelle Dorier : arrêtons le massacre des Français !

Dans la nuit du dimanche 19 juillet 2020, Axelle Dorier, Lyonnaise de 23 ans, a été tuée par une racaille, Youcef Tebbal.
Après l’avoir percutée au moyen d’une voiture, il l’a traînée sur 800 mètres et a abandonné son corps démembré et inanimé.

Ce meurtre barbare s’inscrit dans une augmentation significative des actes de violence envers les Français depuis le déconfinement. Au mois de juillet, Axelle, Philippe, Mélanie et Thomas ont été tous les quatres assassinés par des individus d’origine maghrébine.

Vendredi 24 juillet, les jeunes identitaires lyonnais ont rebaptisé de nombreuses rues de Lyon au nom d’Axelle Dorier « assassinée le 20 juillet par Youcef et Mohammed ». La mort d’Axelle ne doit pas tomber dans l’oubli ! Sinon des horreurs similaires sont appelées à se répéter.

Génération Identitaire dénonce l’invasion migratoire qui est la cause principale de l’insécurité dans notre pays et de la mort de nombreux Français ces derniers jours. Cela doit cesser !

Action devant la permanence de Sira Sylla : Génération Identitaire déclenche l’hystérie du gouvernement !

Ce 25 juillet, des militants de Génération Identitaire se sont rendus devant la permanence de la députée LREM Sira Sylla, en Seine-Maritime (Normandie), pour dénoncer sa volonté de défiscaliser les transferts d’argent des immigrés africains depuis la France vers leurs pays d’origine.

Avec banderole et pancartes, les jeunes Identitaires ont envoyé un message clair : « Aidez les Français, pas les Africains ! »

Cette action symbolique et pacifique a déclenché une véritable hystérie. Du Premier ministre Jean Castex à Gérald Darmanin en passant par Marlène Schiappa et de nombreux députés, toute la machine LREM s’est mise en marche pour faire feu sur notre mouvement.

Que démontre cet emballement délirant ?

Le gouvernement est plus prompt à condamner une action politique symbolique que la mort d’Axelle Dorier, tuée à Lyon après avoir été traînée sur 800 mètres sous la voiture de deux racailles.

La députée interpellée aura également eu davantage de soutiens en quelques heures que l’aide-soignante assassinée dans la capitale des Gaules…

Mais ce n’est pas tout.

Alors que Macron avait honteusement qualifié « d’incivilités » les meurtres anti-blanc de ces dernières semaines, le Premier Ministre parle aujourd’hui d’« attaques » à propos de l’opération des identitaires normands.

Contraint d’avoir timidement évoqué « l’ensauvagement » de la France, Darmanin tente également de se racheter auprès de la bienpensance en dénonçant les « actes ignobles » (sic) de nos militants.

Ce choix des mots n’est évidemment pas innocent et ne poursuit qu’un seul but : cacher la réalité et faire diversion.

Que cela plaise ou non au gouvernement, Génération Identitaire continuera de dénoncer tous les immigrationnistes comme toute forme de préférence étrangère.

On est chez nous !

Censure sur Twitter : Génération Identitaire perd 3 comptes à 20 000 abonnés chacun !

Vendredi 10 juillet, une vaste opération de censure a eu lieu sur Twitter. Les comptes de Thaïs d’Escufon, Romain Espino et Clément Martin ont été supprimés sans avertissement ni explication. Chacun d’entre eux possédait environ 20 000 abonnés.

Mais ce n’est pas tout. Les comptes de Génération Identitaire Autriche, Italie, Suède, Danemark et Italie ont aussi disparu du réseau, ainsi que celui de Defend Europe (27 000 abonnés) tout comme celui de Martin Sellner, une figure du mouvement identitaire Autrichien.

Alors que nous comptons chaque jour les morts sous les coups de la racaille, les géants d’internet ne cessent d’intensifier leur lutte contre la résistance identitaire.

Nous ne comptons pas nous laisser faire. Nous avons demandé à nos avocats d’engager des poursuites immédiatement pour rétablir nos comptes. La censure idéologique n’a pas sa place sur internet. Défendre son peuple n’est pas un crime !

Soutenez-nous, aidez-nous à payer les frais d’avocats et faites un don à Génération Identitaire 👇

➡️ https://www.papayoux-solidarite.com/fr/collecte/generation-identitaire

Génération Identitaire rend hommage à Jean Raspail

« Une cascade de corps dont le mouvement ininterrompu paraissait liquide. Les bateaux se vidaient de toute part comme une baignoire qui déborde. Le tiers monde dégoulinait et l’Occident lui servait d’égout. »

— Jean Raspail, Le Camp des Saints (1973)

Génération Identitaire rend hommage à Jean Raspail

Il s’est éteint le 13 juin.

Immense écrivain, Jean Raspail a éveillé les consciences de milliers de Français en prophétisant l’invasion migratoire dans son roman « Le Camp des Saints » publié en 1973.

Il y décrivait la submersion de notre pays par des millions d’immigrés et la complicité active du gouvernement.

Raspail a toujours assumé la portée politique de son œuvre.

Après l’occupation du chantier de la mosquée de Poitiers (dont le procès en appel s’est soldé par une relaxe générale), il nous avait adressé un don accompagné d’un mot de soutien.

A notre tour, nous lui avons rendu hommage en déposant une gerbe sur sa tombe.

Raspail est décédé le 13 juin, soit le jour même où quatorze militants de Génération Identitaire ont brandi une banderole contre le racisme anti-blanc face à une foule hostile de 20 000 individus majoritairement d’origine immigrée.

Nous lui dédions cette action et sa réussite.

L’auteur du livre d’anticipation le plus pertinent des 40 dernières années est parti rejoindre, au-delà de la mer, des rivages plus propices à sa conception de l’honneur et de la fidélité.

Notre âme est triste et notre cœur douloureux.

Adieu.

Génération Identitaire rend hommage à Jean Raspail

« Une cascade de corps dont le mouvement ininterrompu paraissait liquide. Les bateaux se vidaient de toute part comme une baignoire qui déborde. Le tiers monde dégoulinait et l’Occident lui servait d’égout. »

— Jean Raspail, Le Camp des Saints (1973)

Il s’est éteint le 13 juin.

Immense écrivain, Jean Raspail a éveillé les consciences de milliers de Français en prophétisant l’invasion migratoire dans son roman « Le Camp des Saints » publié en 1973.

Il y décrivait la submersion de notre pays par des millions d’immigrés et la complicité active du gouvernement.

Raspail a toujours assumé la portée politique de son œuvre.

Après l’occupation du chantier de la mosquée de Poitiers (dont le procès en appel s’est soldé par une relaxe générale), il nous avait adressé un don accompagné d’un mot de soutien.

A notre tour, nous lui avons rendu hommage en déposant une gerbe sur sa tombe.

Raspail est décédé le 13 juin, soit le jour même où quatorze militants de Génération Identitaire ont brandi une banderole contre le racisme anti-blanc face à une foule hostile de 20 000 individus majoritairement d’origine immigrée.

Nous lui dédions cette action et sa réussite.

L’auteur du livre d’anticipation le plus pertinent des 40 dernières années est parti rejoindre, au-delà de la mer, des rivages plus propices à sa conception de l’honneur et de la fidélité.

Notre âme est triste et notre cœur douloureux.

Adieu.

Relaxe générale pour l’occupation du chantier de la mosquée de Poitiers !

Après 8 ans de procédure, la cour d’appel de Poitiers a relaxé ce vendredi les 5 militants identitaires poursuivis depuis 2012 pour l’occupation du chantier de la mosquée de Poitiers.

En première instance, nous avions été condamnés à des peines délirantes : 1 an de prison avec sursis, 5 ans de privation des droits civiques et familiaux et 40 000 euros d’amende et de dommages et intérêts.

Mais en appel, le délit de provocation à la haine raciale ou religieuse a été jugé prescrit compte tenu du temps écoulé et de l’inaction du parquet comme des parties civiles.

Cette accusation était d’autant plus scandaleuse que notre seule revendication consistait à réclamer un référendum sur l’immigration massive et la construction de mosquées.

De même, les prétendues « dégradations » (des tapis de prières mouillés par la pluie…) ont été requalifiées en simple contravention, elle aussi atteinte par la prescription.

Notre victoire est donc totale.

Elle est d’autant plus satisfaisante que parmi les plaignants figuraient les islamistes de l’UOIF et du CCIF dont le double discours insupportable a été exposé publiquement.

L’issue de cette procédure est la démonstration qu’il ne faut jamais rien lâcher face aux persécutions politiques ou islamistes.

On ne recule plus !

Génération Identitaire poursuit Jean-Luc Mélenchon en justice !

Samedi 13 juin, les jeunes identitaires ont déployé une banderole « Justice pour les victimes du racisme anti-blanc / #WhiteLivesMatter » sur la façade d’un immeuble lors de la manifestation du comité Adama.

Ce lundi, Jean-Luc Mélenchon a publié un tweet réclamant la dissolution de Génération Identitaire et indiquant que nos militants auraient « fait des saluts nazis sur les toits de Paris » (sic).

Le président de la France insoumise relaie ainsi un grossier mensonge diffusé sur les réseaux sociaux à partir d’une image sur laquelle on voit une jeune identitaire…agiter un fumigène !

Bien évidemment, aucune source sérieuse n’avait confirmé cette « fake news ».

Jean-Luc Mélenchon n’hésite donc pas à puiser dans les poubelles d’internet pour salir notre mouvement et tenter d’apparaître comme le leader de la mouvance islamo-gauchiste et indigéniste.

Nous avons demandé à nos avocats de le poursuivre en justice pour diffamation publique.

Nous ne laisserons rien passer !